Différences

Ci-dessous, les différences entre deux révisions de la page.

Lien vers cette vue comparative

fr:actualites:actus:execution:20180605 [2018/06/05 08:48]
fr:actualites:actus:execution:20180605 [2018/06/05 09:48] (Version actuelle)
Ligne 1: Ligne 1:
 +====== Saisie immobilière : Recours contre le jugement d’adjudication ======
 +
 +
 +Civ. 2e, 12 avr. 2018, F-P+B, n° 17-15.418 ​
 +
 +En l’espèce,​ une procédure de saisie immobilière a été engagée par une banque à l’encontre d’une société. Un juge de l’exécution a constaté l’échec de la vente amiable précédemment autorisée et a ordonné la vente forcée du bien saisi, par un jugement d’orientation. Par la suite, la Cour d’appel a confirmé la mise à prix de l’immeuble à deux millions d’euros et a précisé qu’en l’absence de vente amiable et d’enchère,​ cette mise à prix sera diminuée de moitié. Or, après le rejet des demandes de report de la vente et de sursis à statuer formées par la société débitrice, par un jugement séparé dont il a été interjeté appel, l’immeuble a été adjugé le jour même à la banque créancière au prix d’un million d’euros, à défaut d’enchère.
 +
 +La société débitrice a donc formé un pourvoi en cassation contre ce jugement d’adjudication,​ estimant que le juge de l’exécution a doublement excédé ses pouvoirs : d’une part, au regard du droit à un recours juridictionnel effectif et, d’autre part, au regard des règles applicables à la mise à prix du bien saisi.
 +
 +La Cour de cassation rappelle dans un attendu de principe que le jugement d’adjudication ne statuant sur aucune contestation,​ n’est susceptible d’aucun recours sauf excès de pouvoir.
 +
 +La Cour de cassation confirme ici une jurisprudence déjà bien établie (Cass. 2e civ., 19 nov. 2009, n° 08-70.024).